Trois matchs à huis clos pour l’ESS

L’ES Sahel a écopé de trois matchs à huis clos par la Ligue Nationale de Football Professionnel (LNFP) pour jets du public étoilé de projectiles ayant occasionné des blessures à l’arbitre assistant et à un agent de sécurité lors du match au sommet qui l’avait opposé au C.Africain, dimanche dernier à Sousse, pour le compte de la 21e journée de Ligue 1, et remporté par les “rouge et blanc” (1-0), apprend-on mardi soir auprès de Mohamed Al Arbi, président de la Ligue Nationale de Football Professionnel (LNFP).

La formation sahélienne qui occupe la 3e place au classement (39 pts) après avoir été supplantée à la place de dauphin par le C.Africain (42 pts) ne pourra plus compter sur ses supporters pour les deux derniers matchs à disputer à domicile en Ligue 1 face à la JS Kairouan (23e journée) et le CO Medenine (25e).

La Ligue a infligé d’autre part la même sanction de trois matchs à huis clos à l’encontre du CO Medenine pour envahissement de la pelouse et agression du gardien de la JS Kairouan, lors du match ayant opposé les deux clubs, soldé sur un score de parité nul.

D’autre part, les joueurs du CO Medenine, Ali Amri et Anis Jelassi ainsi que le garde matériel Badreddine Ramma ont été convoqués par le bureau de la ligue, indique-t-on de même source.

La LNFP avait pris une sanction similaire à l’encontre de l’Espérance ST, leader du championnat (50 pts), le 16 février dernier, après les incidents ayant émaillé le classico face à l’ES Sahel, disputé à Radès, pour le compte de la 18ème journée De son côté, le CA Bizertin et l’US Ben Guerdane ont écopé d’un blâme chacun, assorti d’une amende de 7500 dinars pour jets de projectiles pour récidive de leurs supporters.

Par ailleurs le dossier du responsable de l’US Ben Guerdan, déjà sanctionné en coupe de Tunisie, sera réexaminé la semaine prochaine. Pour sa part le président de l’O.Beja, relégué en Ligue 3, a été convoqué devant la commission nationale de discipline et de fair play après l’agression à l’encontre du porte parole de la Ligue Hichem Mannai.

le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) Noureddine Taboubi a indiqué que la centrale syndicale était la première à plaider en faveur d’un remaniement ministériel.

https://www.shemsfm.net/fr/actualites-sport-news/190376/trois-matchs-a-huis-clos-pour-l-ess




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*