Tunisie-Chibani : Lotfi Brahem est pris pour cible par les terroristes

Lire sur Kapitalis

Khalifa Chibani a affirmé que le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, est pris pour cible par des terroristes en raison des succès qu’il a réalisés dans la lutte contre le terrorisme.

Ce qui est tout à fait normal, pourrions-nous dire, pour un ministre de l’Intérieur. D’ailleurs, M. Brahem n’est pas plus visé par les terroristes que le président de la république Béji Caïd Essebsi ou le chef du gouvernement Youssef Chahed. Mais M. Chibani n’a de pensée que pour son patron, auquel il ne cesse de tresser des lauriers.

De passage à l’émission « 75 minutes » sur la chaîne Al-Watania 1, lundi 12 mars 2018, le porte-parole du ministère de l’Intérieur a été interrogé sur la récente visite de M. Brahem, en Arabie Saoudite, et sa rencontre avec le roi Salmane Ben Abdelaziz Al-Saoud, mais il a esquivé la question et répondu à côté de la plaque.

«Je peux vous assurer que le ministère de l’Intérieur n’est la propriété de personne, ni en Tunisie ni à l’étranger», a-t-il dit, comme si la question concernait ce département, alors que le débat a porté ces derniers jours sur les rumeurs sur la candidature de Lotfi Brahem à la succession du chef du gouvernement, Youssef Chahed, avec la bénédiction de l’Arabie Saoudite.

Interrogé sur les raisons du limogeage de l’ancien directeur de la sûreté, Taoufik Dabbabi, qui a été remplacé par Rached Bettaieb, le porte-parole du département de l’Intérieur a refusé de répondre clairement à cette question assurant qu’il s’agit d’une simple nomination, sachant que ce limogeage a été une décision de la présidence du gouvernement, annoncée alors que M. Brahem n’était pas encore rentré de Riyad.

De son côté, ce dernier a assuré, dans une déclaration aux médias, qu’il n’existe aucun problème entre lui et Chahed, ajoutant qu’il travaille en toute solidarité avec le gouvernement, et ce, pour l’intérêt de la Tunisie.

Le ministre de l’Intérieur a, par ailleurs, indiqué que sa visite en Arabie Saoudite a été organisée en totale coordination entre son département et celui des Affaires étrangères, ajoutant : «L’Arabie Saoudite a voulu honorer les forces sécuritaires tunisiennes pour ses efforts dans la lutte contre le terrorisme».

E. B. A.

Les Saoudiens, Ben Ali et la Tunisie : Un théâtre d’ombres

Tunisie : La flicaille nationale veut remplacer Chahed par Brahem

L’article Tunisie-Chibani : Lotfi Brahem est pris pour cible par les terroristes est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*