Lotfi Brahem : «Il n’y a aucun différend entre Youssef Chahed et moi»


Le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, nie tout différend avec le chef du gouvernement Youssef Chahed et précise que tous les ministres travaillent en parfaite symbiose.

C’est ce qu’il a déclaré hier, lundi, 12 mars 2018, lors de son audition par la commission de la sécurité et de la défense à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), en précisant que son département travaille sous les directives et en collaboration avec le chef du gouvernement.

Lotfi Brahem est également revenu sur sa visite en Arabie saoudite, qui a suscité beaucoup d’interrogations, d’autant qu’il a été reçu par le roi Salman Ben Abdelaziz Al-Saoud, assurant que les autorités étaient informées de ce déplacement officiel, organisé dans le cadre d’un hommage de l’Arabie saoudite à l’institution sécuritaire tunisienne, en particulier, pour son combat contre le terrorisme.

Le ministre de l’Intérieur a aussi précisé que cette visite a été effectuée en coordination avec le ministère des Affaires étrangères.

«Nous travaillons dans la transparence la plus totale», a-t-il insisté, en appelant les médias à ne pas interpréter et à apporter des critiques positives.

Il convient ici de rappeler que les médias, dans cette affaire, ont joué leur rôle, car cette visite n’a pas été annoncée par les autorités tunisiennes et la rencontre de M. Brahem avec le roi Al-Saoud n’est pas d’usage. Par ailleurs, les photos l’immortalisant n’ont été publiées que sur des médias saoudiens. Ce qui laisse perplexe et ouvre la porte aux interprétations c’est que la partie tunisienne n’a pas jugé important de communiquer sur une rencontre d’une telle importance pour les deux pays. Au même moment, une campagne était menée sur les réseaux sociaux, animée par des cadres sécuritaires, pour appeler à remplacer Chahed par Brahem… Difficile pour un bon journaliste de faire semblant de ne rien voir et de ne rien entendre, et d’éviter d’interpréter comme l’y invite M. Brahem!

Y. N. 

Tunisie-Chibani : Lotfi Brahem est pris pour cible par les terroristes

Tunisie : La flicaille nationale veut remplacer Chahed par Brahem



Lotfi Brahem : «Il n’y a aucun différend entre Youssef Chahed et moi»




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*