Sami Tahri : Youssef Chahed n’a pas su choisir ses ministres

Lire sur Kapitalis

Lors de la réunion des signataires de l’Accord de Carthage qui aura lieu, mardi 13 mars 2018, l’UGTT compte réclamer une évaluation du rendement du gouvernement de Youssef Chahed.

C’est ce qu’a indiqué le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri, dans une déclaration aux médias, dimanche 11 mars 2018, en précisant que la centrale syndicale demandera, lors de cette réunion, de faire une évaluation sérieuse du rendement du gouvernement d’union nationale et de la situation actuelle de la Tunisie.

«Le gouvernement a largement pris son temps. Il n’y a pas eu de réformes ou même un travail sérieux. Plusieurs ministres n’ont pas de vision claire et ne savent même pas ce qu’il faut faire», a lancé M. Tahri, ajoutant qu’il y a eu un remaniement ministériel, mais Youssef Chahed n’a malheureusement pas su choisir ses ministres.

Rappelons que le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, avait indiqué, il y a 2 jours, que «la Tunisie a besoin d’un capitaine de navire» pour la sauver de la crise à laquelle elle fait face depuis 7 ans.

Selon M. Taboubi, la Tunisie a besoin d’un vrai leader pouvant donner de nouvelles perspectives, de redonner espoir aux citoyens et de surmonter toutes les difficultés économiques.

Bien entendu, ces chers dirigeants syndicaux se gardent d’ajouter qu’ils doivent eux-mêmes laisser ce leader travailler et ne pas multiplier les actions qui empêchent la reprise de la machine économique, notamment les grèves intempestives, les sabotages et les tensions sociales.

E. B. A.

Taboubi : «La Tunisie a besoin d’un capitaine de navire»

L’article Sami Tahri : Youssef Chahed n’a pas su choisir ses ministres est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*