Sidi Bouzid : Un médecin rendu responsable du décès d’un bébé


La famille d’un bébé mort à l’accouchement, hier, vendredi 9 mars 2018, a manifesté, aujourd’hui, devant l’hôpital régional de Sidi Bouzid, accusant le médecin d’être responsable de sa mort.

Soutenue par des activistes de la société civile, la famille a brandi des photos du bébé laissant voir des blessures causées, selon eux, par les instruments chirurgicaux, au moment de l’accouchement.

Mohsen Chaïbi, père du bébé, a indiqué que les médecins lui ont dit, hier, que son bébé était mort depuis 15 jours dans le ventre de la maman. Or, à la dernière échographie, effectué 72 heures avant l’accouchement, le fœtus était en parfaite santé, ajoute encore le père, qui explique avoir découvert des traces de blessures sur le corps de sa fille.

La maman a indiqué, de son côté, que le médecin a fait une incision pour faire sortir le bébé et c’est ainsi, affirme-t-elle, qu’il l’a blessé et causé sa mort.

Une plainte a été déposée et une autopsie sera réalisée pour déterminer les circonstances exactes du décès.

Y. N.



Sidi Bouzid : Un médecin rendu responsable du décès d’un bébé




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*