Ben Arous : La justice ordonne la mise en détention d’Ameur Belazi

Lire sur Kapitalis

Rassemblement devant le tribunal de Ben Arous, aujourd’hui.

La justice a ordonné aujourd’hui, lundi 26 février 2018, la mise en détention du takfiriste Ameur Belazi, accusé d’avoir planifié l’enlèvement, vendredi dernier, d’un couple à Hammam-Lif (Ben Arous).

Le tribunal de 1ère instance de Ben Arous (sud de Tunis) a ordonné la mise en détention d’Ameur Belazi après les aveux de ses complices, 3 takfiristes ayant commis l’enlèvement. Ces derniers ont assuré que Belazi a tout organisé suite à un conflit avec le couple et qu’il s’agissait d’une vengeance.

Le prévenu nie cependant les faits qui lui sont reprochés.

D’autres part, le chef du poste de police, arrêté avec 3 autres de ses collègues, hier, a été libéré et innocenté des accusations de torture dont il a fait l’objet par les avocats islamistes constituant le comité de défense d’Ameur Belazi.

Les 3 autres agents n’ont pas encore été entendus, a indiqué une source à Kapitalis, assurant également que des policiers et des membres du Syndicat des fonctionnaires de la direction générale des unités d’intervention (SFDGUI) se sont rassemblés, depuis ce matin, devant le tribunal en soutien à leurs collègues.

On notera que Ameur Belazi, fils d’un dirigeant du mouvement islamiste Ennahdha à Hammam-Lif, qui a passé 3 ans de prison en 2013, pour son implication dans l’affaire de la voiture piégée de la Gouelette, est également suspecté d’être lié aux assassinats de Chokri Belaïd (6 février 2013) et Mohamed Brahmi (25 juillet 2013).

Y. N.

Ben Arous : L’islamiste Ameur Belazi est-il au-dessus de la loi ?

 

Hammam-Lif : Arrestation de 2 takfiristes pour enlèvement d’un couple

Cet article Ben Arous : La justice ordonne la mise en détention d’Ameur Belazi est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*