Facebook confirme le test d’un bouton « downvote »

Critiqué depuis plusieurs mois pour son manque de modération face à la diffusion de fausses informations, Facebook teste depuis plusieurs jours un bouton « downvote ». 

Ce bouton doit permettre de signaler les commentaires jugés inappropriés, a annoncé jeudi le site The Verge, cité par Francetvinfo.

Le bouton se trouve en bas d’un commentaire, à côté des boutons « j’aime » et « répondre ». Si un internaute clique dessus, le commentaire en question sera caché. L’utilisateur est ensuite appelé à préciser les raisons de ce choix par trois réponses, « offensant », « trompeur » ou « hors sujet », précise Le Monde
Cette fonction sert à repérer les contenus problématiques pour Facebook, et permet aux internautes de gérer les messages de leur fil d’actualité.
Pour le moment, seuls 5% des utilisateurs américains peuvent tester le bouton « downvote », sur des pages publiques, hors groupes de célébrités et particuliers.

tof 10 630.jpg

Interrogé par The Verge, le chef des produits Facebook a démenti les rumeurs selon lesquelles ce nouvel outil serait un bouton « j’aime pas ». « Nous ne testons pas un bouton ‘Je n’aime pas’. Nous étudions une fonction permettant aux utilisateurs de nous faire un retour », a-t-il assuré. Le réseau social refuse de permettre l’expression de sentiments négatifs. En 2014, Bret Taylor, le créateur du bouton « j’aime » avait expliqué dans un entretien au site Techradar que « la négativité de ce bouton aurait de multiples conséquences malheureuses. »




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*