Jouili: 1/3 des jeunes tunisiens sympathisants du courant salafiste

Le président de l’observatoire tunisien des jeunes, Mohamed Jouili a précisé mardi 14 juillet 2015 que l’observatoire publiera prochainement les résultats d’une enquête consacrée à l’étude de la situation de la jeunesse tunisienne du mouvement salafiste.

Mohamed Jouili est revenu sur l’augmentation du taux de sympathisants du courant salafiste et par ses activités caritatives et prédicatives précisant l’existence d’un rejet clair de l’implication de la dimension salafiste dans la dimension politique.

Il a précisé dans ce sens que ces jeunes estiment que le courant salafiste est loin de la politique et de la démocratie en Tunisie soulignant d’un autre côté que les salafistes ont exploités les vides laissés par l’Etat et les associations civiles dans le domaine caritatif et social et ont exercé leurs activités ce qui a attiré les jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *