La Tunisie droit dans le mur

Tribune. Quand la vision stratégique manque au pays des momies. Quand Bourguiba renait déphasé par la modernité des conflits géopolitiques. Quand le pouvoir devient une fin en soi, il ne faut pas s'étonner du décalage abyssal entre gouvernants et gouvernés. Par Abdel Jaoued Bouslimi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *