Essid: 15 mille jeunes interdits de partir vers les zones de conflits

Auditionné par les députés de l’assemblée des représentants du peuple jusqu’à une heure tardive cette nuit, Habib Essid chef du gouvernement a déclaré que la Tunisie a pris des mesures sécuritaires à l’issue de l’opération terroriste survenue au musée du Bardo en mars dernier.

Essid a précisé qu’à l’issue du déploiement sécuritaire, 1000 terroristes ont été arrêtés alors que 15 mille jeunes ont été interdits de partir vers les zones de conflits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *