Le ministère de la santé prend en charge le cas de Mohamed Amine Ghandouri

Sofiène Bouraoui, chef de cabinet du ministre de la santé, Saïd Aydi est intervenu sur nos ondes dans l’émission « Romdhane El Ness » pour annoncer que le ministère de la santé prendra en charge le cas de l’enfant Mohamed Amine Ghandouri qui a perdu la vue et l’usage de la parole et de ses pieds suite à une opération de circoncision effectuée dans une clinique privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *