Affaire d’espionnage russe: A.Laouini surpris du laxisme de l’Etat

L’avocat, Abdennaceur Laouini a indiqué lors de l’émission « Midi Show » de ce jeudi 9 juillet 2015 qu’il a été surpris par le laxisme des autorités tunisiennes à l’égard de l’affaire d’espionnage russe en Tunisie. Il a ajouté que le ministère des affaires étrangères a brillé par son absence en soulignant que le MAE aurait dû convoquer l’ambassadeur russe en Tunisie pour contester et demander la levée de l’immunité des deux diplomates russes impliqués dans cette affaire.

Abdennaceur Laouini a indiqué que le programme d’espionnage russe a débuté depuis 2010 avant d’être découvert récemment grâce aux efforts des services tunisiens de contre-espionnage.

Il a ajouté que les deux russes impliqués travaillaient auprès du centre culturel russe et possèdent une immunité diplomatique ce qui prouve qu’ils sont deux agents des services de renseignements russes. Selon lui, les deux russes n’ont pas comparu devant le juge d’instruction et ils ont été relâchés et ce contrairement aux quatre membres tunisiens du réseau.

Notre invité a déclaré que le réseau d’espionnage en question a eu accès aux documents de l’état civil en Tunisie de 1956 à 1987 et que certains de ces documents ont été même volés.

Abdennaceur Laouini a affirmé que ce qui l’inquiète le plus dans cette affaire, l’absence du sens de patriotisme chez certains fonctionnaires qui ont accepté de s’impliquer dans ce réseau contre des sommes d’argent négligeables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *