R.Belhaj: les déclarations de BCE ont été mal interprétées

Ridha Belhaj, chef de cabinet de la présidence de la république a indiqué sur les ondes de Mosaïque FM dans l’émission « Midi Show » de ce mercredi 8 juillet 2015 que les déclarations du président de la république, selon lesquelles l’Etat pourrait s’effondrer en cas d’un nouveau attentat terroriste, ont été mal interprétées.

Selon lui, le président de la république a pris cette décision après des consultations avec le chef du gouvernement et le président de l’Assemblée des représentants du peuple et suite à l’étude des rapports de renseignements qui ont confirmé l’existence de menace terroriste réelle qui plane sur la Tunisie.

Quant aux réactions de certains partis politiques qui craignent une éventuelle régression des libertés, Ridha Belhaj a indiqué que l’application des dispositions de l’Etat d’urgence se fera dans le cadre du respect de la loi. Il a ajouté que la déclaration de l’Etat d’urgence était nécessaires après la mort de plus de 60 étrangers et de plusieurs agents des différents corps sécuritaires à cause des attentats terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *