Samira Dami: La qualité des feuilletons ramadanesques reste au dessous des attentes (vidéo)

La journaliste Samia Dami, était l’invitée de Hédi dans « Romdhane Show » du 7 juillet 2015. Samira Dami a expliqué que la quantité des produits durant le mois de Ramadan n’a pas apporté la qualité.

« J’ai eu du mal à trouver un produit attachant pour ce ramadan. Concernant la présence de certains acteurs dans plusieurs feuilletons, ceci a mis un peut en péril leur image et la qualité de leur prestation. L’exploitation des thèmes traités dans les fiction est parfois mal faite. Le traitement, l’écriture et le jeu des acteurs est mal réalisé. En plus, le casting met des personnes qui ne sont pas professionnels avec d’autres qui ont une formation académique. En Tunisie, le problème qui se répète chaque année au niveau des productions est qu’ il n’y a pas une direction d’acteurs. Il n’y a pas une unité en interprétant les rôles. Ceci donne un travail fait à la hâte, a expliqué Samira Dami.

« Naouret El Houa et Madih Belaïd sont tombés dans un cercle presque fermé et qui se répète. Pour Awled Moufida, la réalisation a fait défaut, en plus, il y a un problème dans le scénario. Pour Lilet Echak, le problème réside aussi au niveau du scénario. Pour les rôles, il y a des scènes où il y a de l’improvisation. Errisk diffusé sur Hannibal TV, est tombé dans le problèmes des faux accords, a fait savoir Samira Dami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *