Noureddine Khadmi dénonce la fermeture de certaines mosquées

Le leader au sein du Mouvement Ennahdha et ancien ministre des Affaires Étrangères, Noureddine Khadmi, a dénoncé sur nos ondes la décision du gouvernement de fermer certaines mosquées contrôlées par des extrémistes. L’ancien ministre a déclaré que l’application de la loi est la meilleure solution pour récupérer ces mosquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *