Affaire d’espionnage en Tunisie : deux diplomates russes libérés

L’enquête sur l’affaire d’espionnage russe en Tunisie a montré que les deux diplomates soupçonnés d’avoir recruté des tunisiens travaillant aux centres d’état civil à savoir, Michael Salikov et Kayamran Rasim Ogly Ragimov ont été libérés vu qu’ils bénéficient d’immunité diplomatiques. Par contre, des mandats de dépôt ont été émis à l’encontre de leurs quatre collaborateurs tunisiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *