Sliti: L’analyse génétique des corps retrouvés en Libye n’a pas eu lieu

Sofiene Sliti, porte-parole du ministère public a démenti l’information relayée par le journal Assarih et qui parle de son affirmation que les analyses génétiques des cadavres retrouvés en Libye prouvent qu’ils ne sont pas ceux de Nadhir Guetari et Sofiene Chourabi.

L’analyse n’a pas eu lieu jusqu’à ce jour car les cadavres se trouvent dans une zone hors du contrôle du gouvernement libyen, a ajouté Sliti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *