Essid: L’appareil sécuritaire n’a pas commis de ratages dans l’attentat de Sousse

Habib Essid, chef du gouvernement a démenti le fait qu’il y a un ratage au sein de l’appareil sécuritaire dans son intervention pour s’opposer à l’auteur de l’attentat de Sousse, mais il a reconnu la lenteur de l’intervention.

Il a assuré dans une interview accordée au journal Achourouk, publiée aujourd’hui, 5 juillet 2015, que les derniers éléments de l’enquête prouvent que l’auteur de l’attentat était seul contrairement à ce qu’indiquent certains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *