Néji Bghouri: Chafik Jaraya finance des médias suspects et bénéficie de l’immunité absolue

Néji Bghouri, président du syndicat national des journalistes tunisiens est revenu, dans Midi Show de ce vendredi 3 juillet, sur le communiqué publié par le SNJT concernant les déclarations de l’homme d’affaires Chafik Jaraya à l’encontre des médias et l’appel à l’ouverture d’une enquête urgente supervisée par le parquet.

Néji Bghouri a indiqué que lorsque des menaces sont perpétrées à l’encontre des journalistes tunisiens, le SNJT ne peut pas rester les bras croisés.

Il a précisé que Chafik Jaraya a, de par ses déclarations, incité à la violence à l’encontre des journalistes et qu’il a dépassé toutes ses limites.

D’autre part, Néji Bghouri a fait savoir que parler au nom de l’Etat sans autorisation, soulève des questions sur le financement de la campagne électorale de Nidaa Tounes.

« Chafik Jaraya finance des pseudo-médias et s’ingère dans tous les secteurs, il n’a pas de limites et bénéficie d’une immunité absolue », a-t-il ajouté.

Dans le même sens, Bghouri a pointé du doigt la réponse du président de la république Béji Caïed Essebsi à l’issue des déclarations de Chafik Jaraya. Il a ajouté que la réponse n’était pas convaincante mais confuse.

« Je dis au président de la république que le prestige de l’Etat a été violé et qu’il doit agir en tant que président et non leader de Nidaa Tounes ».

Par ailleurs, Néji Bghouri est revenu sur quelques pseudos journaux financés par Jaraya, à savoir Essour et Al Waka’a, estimant que l’homme d’affaires les exploite pour des fins politiques et personnelles.

« Chafik Jaraya est un état dans un état, il ne respecte pas la loi et est libre de faire ce qu’il veut ».

Le président du SNJT a souligné qu’il rencontrera le ministre de la justice concernant l’appel du syndicat à ouvrir une enquête à l’encontre de Chafik Jaraya et que toutes les données seront exposées au ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *