Daesh détruit le Lion d’Athéna du musée de Palmyre

Daesh a détruit la fameuse statue du Lion d’Athéna, qui se trouvait à l’entrée du musée de Palmyre, a affirmé aujourd’hui, 2 juillet 2015, le directeur du département des Antiquités et des musées de Syrie.

La statue en calcaire avait été protégée contre les bombardements. « Les membres de Daesh ont détruit samedi le Lion d’Al-Lat (Athéna), qui est une pièce unique de 3 mètres de haut pesant 15 tonnes. C’est le plus grave crime commis par les djihadistes contre le patrimoine de Palmyre », a indiqué Maamoun Abdelkarim.

La statue avait été découverte en 1977 par une mission archéologique polonaise dans le temple d’Al-Lat et date du 1er siècle avant J.-C. « Nous l’avions recouverte d’une plaque de fer et entourée de sacs de sable car nous voulions la protéger des bombardements mais jamais nous n’avions imaginé que Daesh viendrait dans la ville pour la détruire », a-t-il ajouté.

Fin mai, les djihadistes ont pris aux forces du régime syrien la ville de Palmyre, qui abrite des ruines antiques mondialement connues et classées par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *