Kamel Touati: Choufli Hal est plus important que Nsibti Laaziza

Invité de Romdhane Show de ce mercredi 1er juillet, le grand acteur tunisien Kamel Touati a déclaré que chaque travail diffusé dans la programmation ramadanesque est un acquis.

Il a déclaré qu’il n’existe pas de loi pour la créativité et qu’il ne peut pas y avoir de restriction là dessus, car seul la société peut juger quand ça ne plaît pas, en référence à ce qui est diffusé à la télé lors des soirées ramadanesques.
« La créativité a besoin de liberté ».

Kamel Touati a souligné que la multiplication des productions pour ramadan 2015 est un signe de bonne santé, ajoutant que si cette tendance se poursuit et est constante, les productions tunisiennes entreront dans le marché économique et seront vendues à l’étranger.

Par ailleurs, Kamal Touati qui incarne le rôle de Rchid dans la série policière humoristique « Boliss » a déclaré que Rchid est un homme de terrain qui fournit des efforts physique et psychologique afin de décortiquer des affaires policières de grandes envergures et que ce personnage diffère des autres rôles incarnés dans d’autres productions précédentes.

Il a également précisé que la relation des tunisiens avec le corps sécuritaires n’était pas bonne et qu’il y avait rupture entre les deux parties.

« Parler du corps sécuritaire avant le 14 janvier était tabou » a précisé Touati qui a affirmé qu’à travers Boliss, une autre belle image est exposée.

D’autre part, Kamel Touati a indiqué qu’il fera partie des personnages de la série « Ambulance », diffusée sur Attassia Tv, après la fin de Boliss.

et qu’il jouera le rôle de l’homme d’affaires alcoolique, papa de l’actrice Najla Ben Abdallah qui travaille au sein de la clinique.

Nsibti Laazia
Kamel Touati a déclaré sur nos ondes qu’on lui a proposé de participer à la sictom Nsibti Laaziza mais qu’il a refusé, car la proposition est venue tardivement.

Il a, dans ce sens, précisé que la même proposition lui a été faite pour l’édition 2015 et qu’il incarne le personnage Azzouz, sans s’attarder sur les détails du rôle pour laisser les téléspectateurs le découvrir.

« Azzouz est en relation avec la Mafia à l’étranger et est en fuite en Tunisie », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Kamel Touati estime que Choufli Hal est meilleur que Nsibti Laaziza, précisant que Choufli Hal est constitué d’une famille soudée, où l’on peut détecter beaucoup de tolérance, de l’humour et de la spontanéité.

Concernant Nsibti Laaziza, Kamel Touati a indiqué que la multiplication des personnages n’a pas porté atteinte à la série mais a crée un équilibre entre eux, en particulier « El Fehem, Khmissa, et Baboucha ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *