Aroui : l’enquête montre qu’une seule arme a été utilisée dans l’attentat de Sousse

En réponse aux déclarations du docteur, Abdelmajid Msalmi selon lesquelles, l’impact des balles sur les corps des victimes et blessés de l’attentat de Sousse montrent qu’elles proviennent d’armes différentes, le porte-parole du ministère de l’intérieur, Mohamed Ali Aroui a indiqué sur les ondes de Mosaïque FM que seules la médecine légiste et la police technique et scientifique sont capables de confirmer ou infirmer cette conclusion et non un chirurgien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *