Attentats odieux en Tunisie, en France et Koweït, mais non coordonnés

Les Etats-Unis ont condamné aujourd’hui avec la plus grande force les attaques terroristes odieuses survenues en France, en Tunisie, au Koweït et en Somalie, sans y voir pour autant des attentats coordonnés.

A la suite de la Maison Blanche, le département d’Etat a dénoncé dans un seul communiqué les quatre attaques qui se sont déroulées le même jour, dans quatre pays répartis sur trois continents, au deuxième vendredi du mois du ramadan, et toutes associées à la mouvance islamiste.

Nous continuerons à travailler avec nos alliés et nos partenaires pour répondre à la menace commune du terrorisme et de l’extrémisme violent, a assuré le porte-parole de la diplomatie américaine John Kirby.

Pour autant, Washington s’est gardé de faire un lien opérationnel entre les quatre attaques. Je ne crois pas que nous ayons vu de preuve d’une coordination tactique entre les attaques, ni par qui que ce soit, ni par une organisation terroriste, a expliqué John Kirby. Ceci dit, il y a lien avec le terrorisme, clairement, a constaté le porte-parole, parlant de similitudes entre les attentats.

Le porte-parole de la diplomatie américaine a également assuré qu’il n’y avait pas aux Etats-Unis et pour les ressortissants américains à l’étranger d’alertes particulières lancées après les attaques d’aujourd’hui.

Il a toutefois rappelé que le département d’Etat avait actualisé en janvier sa note annuelle d’avertissement sur les risques d’attentats dans le monde.

Pour l’attaque en Tunisie, il semble qu’il n’y ait aucun tué et blessé du côté des ressortissants américains éventuellement séjournant à l’hôtel, selon M. Kirby.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *