L’EN met en échec le départ de Hadhria en Roumanie

Initialement annoncé au FC Petrolul (Roumanie) pour deux ans, le milieu de terrain tunisien Nour Hadhri fait demi tour et rentre en Tunisie en raison d’un problème légal qui l’empêchera d’évoluer au sein de l’équipe roumaine, malgré la signature d’un contrat.

En effet, la fédération de football de Roumanie a mis en application une loi relative aux joueurs étrangers et qui stipule que chaque joueur doit au moins avoir à son actif quatre stages avec l’équipe nationale de son pays, lors des trois dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *