Banque Mondiale : L’évasion fiscale concerne toutes les entreprises tunisiennes

Un nouveau rapport de la Banque Mondiale a montré que l’évasion fiscale en Tunisie a augmenté après la Révolution et concerne désormais toutes les entreprises sans exception. Les pertes de l’État à cause des déclarations d’impôts erronées n’étaient que de 1.2 milliard de dollars jusqu’en 2009 mais ont augmenté de 5% depuis la Révolution.
Le rapport indique que les sociétés disposant de bonnes relations politiques sont les plus concernées par l’évasion fiscale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *