Belhaj:Seul BCE a ordonné la réduction des salaires du PR en exercice et à la retraite

Ridha Belhaj, directeur de cabinet du président de la république Béji Caid Essebsi a déclaré que le remplacement de Mohsen Marzouk démissionnaire de la présidence après avoir tenu le secrétariat de Nidaa Tounes est une décision qui revient à Essebsi.

Il a démenti l’information selon laquelle Kamel Morjene serait le successeur de Mohsen Marzouk, précisant que l’information a été relayée dans les journaux et sur la toile.

« Mohsen Marzouk poursuit ses activités en tant que conseiller politique à la présidence car sa demande de démission n’a pas été encore acceptée et a été envoyé en mission en Russie par le président Beji Caïed Essebsi, il y a rencontré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov » a-t-il affirmé.

D’autre part, Ridha Belhaj est revenu sur la polémique suscitée notamment le fait que Beji Caïed Essebsi ait décoré de la catégorie de grand officier de l’ordre de la République, Mohsen Marzouk, précisant que ce dernier a contribué à la transition démocratique et qu’il s’agit d’une récompense traditionnelle.

Réduction des salaires de la présidence
Ridha Belhaj a déclaré sur nos ondes que la présidence de la république a décidé d’octroyer 3000 dinars brut en tant que prime d’habitation, une retraite relative à la fonction publique, une sécurité prise en charge par le ministère de l’intérieur sur le territoire tunisien et par les ambassades tunisiennes en cas de voyage, en faveur du président de la république à sa sortie du pouvoir.

Il a ajouté qu’il a été décidé que le salaire du président de la république estimé à 20 mille dinars soit réduit de 15%.

« Seul Beji Caid Essebsi a ordonné la diminution des rémunérations du président de la république en exercice et à la retraite », a-t-il ajouté.

Ouverture d’un bureau consulaire sur les frontières
Le chef de cabinet présidentiel a expliqué que la Tunisie, avec l’accord de toutes les parties compte ouvrir un bureau consulaire sur les frontières avec la Libye et ce pour prendre en charge les affaires des tunisiens résidents dans le pays voisin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *