Un cadre de l’hôpital Wassila Bourguiba non gréviste, victime d’agression

Zouhour Boufada, cadre au service financier du service de maternité à l’hôpital Wassila Bourguiba à Tunis, a assuré qu’elle a été victime de violence exercée par un membre du syndicat de l’établissement.

L’incident a eu lieu lorsqu’elle a voulu travailler et ne pas respecter la grève administrative décidée par la fédération générale de la santé pour une durée d’une semaine.

En plus de la violence, le membre du syndicat m’a directement menacé de représailles, a-elle assuré.

correspond aux recherches:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *