Maître Saïdi: il n y a pas eu d’opération d’échanges entre la Tunisie et la Libye

Maître Wissem Saïdi avocat du dirigeant Walid Klib de Fajr Libya extradé ce vendredi 19 juin vers la Libye après sa libération par les autorités tunisiennes, a déclaré dans Midi Show que le ministère de la Justice libyen de Tripoli a présenté une demande officielle à la Tunisie pour l’extradition de son client.

Maître Saïdi a souligné que la Tunisie n’a pas été soumise au chantage des milices de Fajr Libya comme relayé par plusieurs parties, estimant que les autorités tunisiennes ont pris une décision historique et qu’il s’agit de deux processus qui ont été effectués parallèlement, en référence à la libération des otages tunisiens détenus à Tripoli et l’extradition de Klib.

Pour l’avocat Wissem Saïdi, l’Etat tunisien n’a aucun pouvoir sur la justice et qu’il n y a pas eu d’opération d’échanges entre la Tunisie et la Libye.

Il a également ajouté que Walid Klib n’a pas été libéré mais extradé par les autorités tunisiennes.

Par ailleurs, maitre Saïdi a déclaré que Walid Klib a participé à la révolution libyenne et qu’il a rejoint par la suite Fajr Libya puisque son grand-frère Mustapha Klib est un leader au sein de ce groupe.

Toutes les procédures ont été respectées quant au traitement de cette affaire puisque la décision a été signée par le ministère de la justice et approuvée par la présidence du gouvernement.

Il a affirmé que l’affaire d’extradition de Walid Klib n’a aucun lien avec le ministère des affaires étrangères de Tunisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *