Chiheb Bouden: Le système LMD sera reformé

Invité de Midi Show de ce vendredi 19 juin, Chiheb Bouden, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé la création de huit nouvelles licences dans le nouveau guide de l’orientation universitaire pour les nouveaux bacheliers.

« Il s’agit de deux licences fondamentales et six licences préparatoires », a expliqué Chiheb Bouden précisant que la formation de l’étudiant est la clé d’une garantie d’un prochain emploi après obtention du diplôme.

L’Etudiant aura une série de modules au choix qui lui permettra de détecter ses qualités et de forger sa personnalité, en plus de la mise en place de plusieurs activités culturelles et opérationnelles à son profit.

« L’étudiant doit maîtriser des langues étrangères, doit être actif et avoir une culture générale bien développée, plus tard, pour une bonne évolution professionnelle ».

Les réformes du système LMD
D’autre part, Chiheb Bouden a déclaré que des commissions ont été mises en place afin de réformer le système LMD, pour qu’il soit un système plus souple pour l’étudiant.

« Le professeur consacre la majorité de son temps à corriger les examens (…) l’étudiant doit avoir plus de temps pour se former et non pour passer des examens uniquement ».

Pour Bouden, l’étudiant doit avoir la bonne volonté de se former et doit être un « co-responsable » avec les professeurs pour améliorer ses capacités.

« L’étudiant doit changer de mentalité et avoir une conviction profonde pour avancer et réussir par la suite sa vie professionnelle ».

Projet pour réformer le secteur jusqu’à 2025
Par ailleurs, le ministre de l’enseignement supérieur a indiqué que le ministère a un projet évoluant sur les dix prochaines années (jusqu’à 2025) et comprendra des parties élargies.

Ce projet qui vise à améliorer le secteur, est axé sur plusieurs points, à savoir réformer la recherche scientifique, la révision du plan universitaire, l’amélioration des conditions de vie des foyers universitaires, le développement de la pédagogie des professeurs, la révision des critères d’octroi des bourses et la mise en place de la bonne gouvernance au sein des facultés.

correspond aux recherches:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *