Le syndicat de la garde nationale impute les attentats terroristes à répétition aux politiciens

Le syndicat général de la garde nationale a imputé la responsabilité des attentats terroristes à répétition, aux trois présidents, aux partis politiques et aux députés qui n’ont pas traité le dossier du terrorisme avec le sérieux nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *